Les électrochocs sont toujours utilisés en psychiatrie

Proposé par
le
dans

Une technique utilisée en psychiatrie, l'électroconvulsivothérapie, consiste à envoyer des décharges électriques dans le cerveau du patient, ceci afin de provoquer une crise d'épilepsie qui va améliorer son état. Cette méthode est toujours utilisée pour certains types de maladies (comme les dépressions sévères), notamment lorsque les médicaments sont inefficaces ou mal supportés. Elle est réalisée sous anesthésie générale.


Commentaires préférés (3)

Au moins ils sont au courant...

Le premier électrochoc fut pratiqué en mars 1938 à Rome par Cerletti !

Il était réalisé sans anesthésie ! Pire qu'une séance chez le dentiste :)

Étant infirmier en psychiatrie et faisant pratiquer cette méthode de façon régulière je peux vous garantir qu'il y a beaucoup plus de " bénéfices " que de "risques " lorsque l indication est bien respectée ( dépression sévère, maladie psy résistante aux traitements, délires chroniques etc ...) Cela améliore nettement la connexion inter-neuronale souvent déficiente dans ces pathologies. Par ailleurs il faut savoir que c est le traitement de première intention chez les personnes âgées , car beaucoup moins nocif à long terme que les médicaments psychotropes au niveau des effets secondaires ! Maintenant vous regarderais pas les prises courant de la même façon !


Tous les commentaires (62)

Au moins ils sont au courant...

Le premier électrochoc fut pratiqué en mars 1938 à Rome par Cerletti !

Il était réalisé sans anesthésie ! Pire qu'une séance chez le dentiste :)

Les sources précisent que le taux de morbidité (à ne pas confondre avec mortalité) est de 1 sur 1300/1400 patients. Je trouve cela quand même assez élevé, d'autant que les séquelles peuvent être importantes

Posté le

android

(6)

Répondre

Comme dans un episode des simpson qui date...

Depuis j'ai eu le coup de foudre pour mon psychiatre...

Posté le

android

(16)

Répondre

Étant infirmier en psychiatrie et faisant pratiquer cette méthode de façon régulière je peux vous garantir qu'il y a beaucoup plus de " bénéfices " que de "risques " lorsque l indication est bien respectée ( dépression sévère, maladie psy résistante aux traitements, délires chroniques etc ...) Cela améliore nettement la connexion inter-neuronale souvent déficiente dans ces pathologies. Par ailleurs il faut savoir que c est le traitement de première intention chez les personnes âgées , car beaucoup moins nocif à long terme que les médicaments psychotropes au niveau des effets secondaires ! Maintenant vous regarderais pas les prises courant de la même façon !

Ca me fait penser a la scene de fin de Requiem for a Dream.
Ca a un coté barbare quand meme, envoyer des decharges electrique au cerveau c est hard mais bon si c est efficace...

Posté le

android

(40)

Répondre

a écrit : Ca me fait penser a la scene de fin de Requiem for a Dream.
Ca a un coté barbare quand meme, envoyer des decharges electrique au cerveau c est hard mais bon si c est efficace...
Attention il ne faut tout de même pas oublier que le cerveau est le seul organe qui ne possède pas de sensibilité! le traitement est donc à priori indolore. Comme le mentionne une autre anecdote des opérations du cerveau sont parfois réalisés sans anesthésie afin d'observer les réactions du passant de manière immédiate.

Posté le

android

(18)

Répondre

Il y a déjà une anecdote à ce sujet datée du 16 juillet 2013...

a écrit : Il y a déjà une anecdote à ce sujet datée du 16 juillet 2013... Envoyée par la même personne...
Merci Trashkiller31

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Il y a déjà une anecdote à ce sujet datée du 16 juillet 2013... Oups :/
En plus publiée un an après quasiment jour pour jour...
Je me flagelle en public, ma mémoire n'est plus ce qu'elle était.

Carrie Mattison a t-elle reçu cette methode de soin dans Homeland?

Posté le

android

(17)

Répondre

Dans le film "The Jacket" un médecin utilise cette technique pour soigner un épileptique

Ouai comme dans le film Vol au dessus d'un nid de coucou

a écrit : Le premier électrochoc fut pratiqué en mars 1938 à Rome par Cerletti !

Il était réalisé sans anesthésie ! Pire qu'une séance chez le dentiste :)
Le méchant dentiste qui arrache les dents sans anésthésie ça appartient au 19ème sciècle...

On pourrait avoir une autre anecdote à la place ?

J'ai toujours eu la poisse pendant mon anniversaire, même SCMB est touché ^^

Posté le

android

(8)

Répondre

Mon Grand-père qui était en dépression depuis des années et qui ne supportait plus ses médicaments à "subit" ce traitement pendant trois semaines à raison d'une séance d'electrochoque tout les 3 à 5 jours je crois et depuis je ne l'ai pas vu allez aussi bien depuis une bonne dizaine d'années.

Posté le

android

(30)

Répondre

a écrit : Ca me fait penser a la scene de fin de Requiem for a Dream.
Ca a un coté barbare quand meme, envoyer des decharges electrique au cerveau c est hard mais bon si c est efficace...
Méthode n'ayant pas donnée de résultats positifs dans le film.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Carrie Mattison a t-elle reçu cette methode de soin dans Homeland? Effectivement, son traitement au lithium étant devenue trop lourd et de moins en moins efficace entraînant des crises et autres délires, elle eu recours (dans la saison 2 il me semble) a ce genre de pratique. Son état c'est quand même un peu amélioré par la suite, bien sur cela reste un personnage de fiction :)

a écrit : Dans le film "The Jacket" un médecin utilise cette technique pour soigner un épileptique Excellent film !