La première pilule a été financée par un mécène

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Ça me fait penser que j'ai appris il y seulement quelques semaines l'existence des pilules contraceptives pour les Hommes.

Posté le

android

(79)

Répondre

Pour rappelle la pilule a trois effets sur l'appareil génitale féminin:
-pour commencer le plus important: elle empêche l'ovulation (et donc à priori la fécondation d'un ovule)
- elle empêche la nidation, et donc la fixation d'un ovule qui aurait pu être fécondé
-elle empêche, ou tout du moins entrave, le passage du sperme par le col de l'utérus en épaississant la glaire cervicale (ouais dis comme ça on s'imagine une bouillie de matière grise c'est clairement pas appétissant).

Donc bon à priori c'est fiable :D

a écrit : Ça me fait penser que j'ai appris il y seulement quelques semaines l'existence des pilules contraceptives pour les Hommes. Il existe des tas de moyens de contraception, allant de l'abstinence à l'opération définitive. Mais il est vrai que lorsque l'on évoque le sujet, la plupart des gens n'en ont que 2 ou 3 qui leur viennent en tête (préservatif et pillule notamment).

Posté le

android

(63)

Répondre


Tous les commentaires (39)

Ça me fait penser que j'ai appris il y seulement quelques semaines l'existence des pilules contraceptives pour les Hommes.

Posté le

android

(79)

Répondre

Pour rappelle la pilule a trois effets sur l'appareil génitale féminin:
-pour commencer le plus important: elle empêche l'ovulation (et donc à priori la fécondation d'un ovule)
- elle empêche la nidation, et donc la fixation d'un ovule qui aurait pu être fécondé
-elle empêche, ou tout du moins entrave, le passage du sperme par le col de l'utérus en épaississant la glaire cervicale (ouais dis comme ça on s'imagine une bouillie de matière grise c'est clairement pas appétissant).

Donc bon à priori c'est fiable :D

a écrit : Ça me fait penser que j'ai appris il y seulement quelques semaines l'existence des pilules contraceptives pour les Hommes. Il existe des tas de moyens de contraception, allant de l'abstinence à l'opération définitive. Mais il est vrai que lorsque l'on évoque le sujet, la plupart des gens n'en ont que 2 ou 3 qui leur viennent en tête (préservatif et pillule notamment).

Posté le

android

(63)

Répondre

Sur certaines pilules 2/3 de la plaquette est factice (placébo), en effet les doses d'hormones doivent être espacées de quelques jours mais quand on voit la difficulté de prendre une pilule par jour, imaginer d'en prendre une tous les trois jours... Le taux de natalité exploserait tout simplement.

Posté le

android

(30)

Répondre

a écrit : Sur certaines pilules 2/3 de la plaquette est factice (placébo), en effet les doses d'hormones doivent être espacées de quelques jours mais quand on voit la difficulté de prendre une pilule par jour, imaginer d'en prendre une tous les trois jours... Le taux de natalité exploserait tout simplement. Après si toutes les pilules avaient ce modèle je pense que les femmes se tourneraient plus vers les stérilets ou implant qui, malgré leur présence dans le corps, ont tout du moins l'avantage de ne pas devoir être "avalé" à rythme régulier.

a écrit : Ça me fait penser que j'ai appris il y seulement quelques semaines l'existence des pilules contraceptives pour les Hommes. C'est parce que les hommes ne supportent pas les important effets secondaires... qui sont exactement les même que ceux de la pillule pour femme

a écrit : C'est parce que les hommes ne supportent pas les important effets secondaires... qui sont exactement les même que ceux de la pillule pour femme Hum des chercheurs allemands ont fait des tests récemment et on obtenu une réussite de 96% sur 24 mois d'étude. Néanmoins près de 46% des testés, entre 18 et 45 ans, se sont retrouvés avec des l'acné, ce qui est pour le coup bien supérieur aux chiffres féminin.
Près de 75% des hommes se sont dit prêt à utiliser la pilule cependant sur 1600 testés.

a écrit : C'est parce que les hommes ne supportent pas les important effets secondaires... qui sont exactement les même que ceux de la pillule pour femme N'importe quoi, faut arrêter le délire... Le problème de la pilule pour homme, c'est que jusqu'à maintenant elle était synonyme de stérilité complète et irréversible dans la majorité des cas, c'est pour ça qu'elle n'était pas commercialisé et que peu de gens en parlaient. Ce n'est que récemment que des chercheurs ont mis au point des pilules contraceptives pour homme dont les effets sont réversibles une fois la prise arrêtée.

Faut bien comprendre que la prise de la pilule chez la femme ça revient a mettre un bouchon sur l'ovaire. Quand on arrête de prendre la pilule, le bouchon disparait. Chez l'homme il faut complètement bloquer un système de production, il faut arrêter la synthèse des spermatozoïdes ! C'est là tout le défi, créer un produit qui ne bloque que temporairement cette production. Une seule erreur et c'est la stérilité à vie.

La majorité des effets secondaires de la pilule chez la femme ne viennent pas directement de la pilule mais de prédisposition génétique. La pilule est simplement un concentré d'hormones et il se trouve que chez les femmes avec ces prédisposition, une telle concentration d'hormone augmente fortement les risques de dépression, de troubles bipolaires et autres. Mais ce n'est en aucun cas la faute directe de la pilule.

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : C'est parce que les hommes ne supportent pas les important effets secondaires... qui sont exactement les même que ceux de la pillule pour femme Votre phrase est tellement sexiste.
Déjà "les hommes"paye ton amalgame magueule, genre tous les hommes ne les supportent pas comme si on réagissait tous de la même façon
Nous les hommes on y est pour rien si les labos ne mettent pas en vente ladite pilule

a écrit : C'est parce que les hommes ne supportent pas les important effets secondaires... qui sont exactement les même que ceux de la pillule pour femme J'en doute. Et je pense dangereux de propager des croyances sur les risques et conséquences d'un médicament.


La pilule pour les femmes simule un état naturel : être enceinte.
C'est les mécanismes naturels de la femme qui empêchent une "nouvelle" fécondation. Les hormones ne font que tromper le corps sur son état, et il fait tout seul le reste.
( Ce qui n'est pas dénué d'effets secondaires, je suis d'accord )

La pilule pour homme doit mettre l'homme dans un état totalement artificiel : être stérile.
Il ne s'agit pas d'un mécanisme naturel.

À ma connaissance, qui date un peu, ( la science à très certainement fait des progrès ), la pilule pour homme avait considérablement plus de risque de complications que la pilule pour femme.

Je suis pour l'égalité des sexes, et toute chose égale par ailleurs, il me semble normal que ce soit celui qui ai le moins de risques qui prennent la pillule.


Par contre en pratique, toutes choses n'étant -jamais- vraiment égales par ailleurs... ce moyen de contraception reste très intéressant à utiliser, en fonction des circonstances.

par exemple, si la femme veux un enfant et pas l'homme, ça me semble normal que ce soit à l'homme d'assumer les risques et l'effort de la prendre.
(Ça me semblerai même plutôt honteux de faire le contraire)

C'est donc un choix à peser, en toutes connaissances de causes.

PS :
Seul le préservatif protège contre les MST.
Si vous avez peur qu'un enfant imprévu change votre vie, pensez bien que choper le sida la changera infiniment plus.
( Et ce, même s'il existe des traitements, qui restent lourd et à vie )

:-/

a écrit : N'importe quoi, faut arrêter le délire... Le problème de la pilule pour homme, c'est que jusqu'à maintenant elle était synonyme de stérilité complète et irréversible dans la majorité des cas, c'est pour ça qu'elle n'était pas commercialisé et que peu de gens en parlaient. Ce n'est que récemment que des chercheurs ont mis au point des pilules contraceptives pour homme dont les effets sont réversibles une fois la prise arrêtée.

Faut bien comprendre que la prise de la pilule chez la femme ça revient a mettre un bouchon sur l'ovaire. Quand on arrête de prendre la pilule, le bouchon disparait. Chez l'homme il faut complètement bloquer un système de production, il faut arrêter la synthèse des spermatozoïdes ! C'est là tout le défi, créer un produit qui ne bloque que temporairement cette production. Une seule erreur et c'est la stérilité à vie.

La majorité des effets secondaires de la pilule chez la femme ne viennent pas directement de la pilule mais de prédisposition génétique. La pilule est simplement un concentré d'hormones et il se trouve que chez les femmes avec ces prédisposition, une telle concentration d'hormone augmente fortement les risques de dépression, de troubles bipolaires et autres. Mais ce n'est en aucun cas la faute directe de la pilule.
Afficher tout
Mais c'est sur que maintenant ca ne rend pas sterile a vie ? Car perso ma copine n'aime pas du tout la prendre.

Posté le

android

(1)

Répondre

Je ne m'attendais pas à tant de reactions! C'est ce que j'ai lu, mais ça vaudrait le temps de faire plus de recherches pour voir si je n'étais pas tombée sur un article erroné. Mais en tous cas une grande partie des commentaire montre bien l'ignorance à ce sujet. Non la pillule pour femme n'est pas juste mettre un bouchon sur l'ovaire et elle n'a rien de naturel. Elle est à l'origine de nombreux dérèglements qui sont certes passés sous silence en france. La prendre n'est pas un acte anodin! Et je ne parle pas des quelques kilos supplémentaire ou de l'acné mais de réels conséquences sur la santé

www.sciencesetavenir.fr/sante/sexualite/contraception-masculine-une-methode-efficace-mais-aux-effets-secondaires-trop-lourds_107883

Voilà un article équivalent à ce que j'avais lu. Efficacité comparable à la pilule pour femme, et pour ce qui est des effets secondaire, laissez moi rire ce sont les mêmes que la pillule pour femme. Et les femmes ne tombent généralement pas enceinte imediatement après l'arrêt de la pilule.

Au passage je ne me considère pas comme feministe, juste pour l'égalité. Et je n'ai pas honte de dire que je trouve aberant que dans l'immense majorité des couples se sont les femmes qui doivent gérer la contraception et en supporter les consequences, alors que comme le montre cet article il existe un équivalent pour hommes (et pour les hommes qui ne veulent pas où plus d'enfants, il y a aussi la vasectomie je ne crois pas qu'elle ait trop d'effets secondaires)

a écrit : Ça me fait penser que j'ai appris il y seulement quelques semaines l'existence des pilules contraceptives pour les Hommes. Tu as des sources ? J'ai trouvé ça nulle part.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : www.sciencesetavenir.fr/sante/sexualite/contraception-masculine-une-methode-efficace-mais-aux-effets-secondaires-trop-lourds_107883

Voilà un article équivalent à ce que j'avais lu. Efficacité comparable à la pilule pour femme, et pour ce qui est des effets secondaire, laissez moi rire ce sont
les mêmes que la pillule pour femme. Et les femmes ne tombent généralement pas enceinte imediatement après l'arrêt de la pilule.

Au passage je ne me considère pas comme feministe, juste pour l'égalité. Et je n'ai pas honte de dire que je trouve aberant que dans l'immense majorité des couples se sont les femmes qui doivent gérer la contraception et en supporter les consequences, alors que comme le montre cet article il existe un équivalent pour hommes (et pour les hommes qui ne veulent pas où plus d'enfants, il y a aussi la vasectomie je ne crois pas qu'elle ait trop d'effets secondaires)
Afficher tout
Juste pour info, la définition du féminisme c'est la lutte pour l'égalité homme femme. Donc si tu veux l'égalité, tu es féministe.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Sur certaines pilules 2/3 de la plaquette est factice (placébo), en effet les doses d'hormones doivent être espacées de quelques jours mais quand on voit la difficulté de prendre une pilule par jour, imaginer d'en prendre une tous les trois jours... Le taux de natalité exploserait tout simplement. Ou est la difficulté de prendre une pilule par jour ? Pour ma part, mon téléphone me le rappelle tous les matins et à 15 minutes d'intervalles jusqu'à ce que je lui dise "ok c'est bon, j'ai pris !"

J'ai entendu recemment, je ne sais plus où, que la pillule contraceptive avait été mise au point pour booster l'économie des années 60, en assurant la disponibilité au travail de la moitié de l'humanité ( je parle des femmes :)
Intox??

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : Juste pour info, la définition du féminisme c'est la lutte pour l'égalité homme femme. Donc si tu veux l'égalité, tu es féministe. Merci, c'est exactement ce que j'ai pensé en lisant son commentaire.

Posté le

android

(2)

Répondre

Cela me fait penser que des études médicales récentes montrent que les femmes ne devraient pas prendre la pilule plus d une vingtaine d'années pour sa possible nocivité à long terme...Une jeune femme qui commence à 16 ans par exemple, devrait arrêter de la prendre entre 30 et 35 ans, alors qu'elle peut encore procréer.